rencontres coquines meilleur

Témoignages de Cyril – adepte des rencontres coquines en ligne

Les rencontres coquines en ligne constituent un long aventure bien plus intéressant qu’embarrassant que ceux proposés par les sites généraliste. Ce qu’il y a de si embarrassant c’est le fait de tomber sur un champ de vampire dans lequel les délicieuses vampiresses enveloppées d’un corps excitant te suce délicatement le sang. Continue Reading

gonorrhe

Combattre l’infection de la gonorrhée

Avoir plusieurs partenaires sexuelles peut être si fascinante, voire tentante. Or, les risques de maladies sexuelle sont évidents, et ils sont tous dangereux même s’il y en a qui ne présentent pas de signes extérieurs. Continue Reading

Monsieur Muscle exercices

Le sport c’est la vie !

Le sport. Cette pratique demandant une activité physique régulière est recommandée pour toutes personnes. Que vous soyez un homme ou une femme, quel que soit votre âge, vous êtes amenés à faire du sport. Continue Reading

adolescent et amour

Est ce que ce garçon m’aime – 10 conseils en vidéo

L’adolescence est un passage de transition ou l’amour apparaît dans le coeur de ces jeunes hommes et femmes en devenir. Mais il n’est jamais évident d’interpréter les signes d’une mutuelle attirance à cet âge là. Secret Cendrillon nous donne 10 pistes pour savoir si le garçon que l’on croise au collège ressent la même chose. Et si vous êtes un jeune homme ne manquait pas l’interview de Phenix sur ce site qui vous promulgue de nombreux conseils en séduction.

 

choix-coussin-de-grossesse

Notre sélection de coussins de grossesse

Vous êtes enceinte, vous venez tout juste de l’apprendre ou cela fait déjà quelques semaines… Nous vous conseillons d’effectuer dès à présent un petit investissement qui vaut pourtant son pesant d’or : un coussin de grossesse !

Pourquoi ? Nous vous donnons quelques bonnes raisons pour acheter ce que l’on appelle aussi « coussin d’allaitement » ainsi qu’une petite sélection des meilleurs modèles actuellement disponibles.

Un allié de votre quotidien

Si vous ne le saviez pas encore vous allez très vite le découvrir : être enceinte c’est magnifique certes, mais c’est aussi beaucoup de changements notamment corporels… et ça fait parfois (et en vérité souvent) un peu mal…

La bonne nouvelle c’est que des anciennes mamans partagent leurs expériences et pour que vous ne souffriez plus inutilement, nombre d’accessoires sont de nos jours inventés, dont le fameux coussin de grossesse.

Enceinte, au fil des mois, votre ventre va donc prendre de l’ampleur et s’arrondir : votre colonne vertébrale est par conséquent plus sollicitée qu’à son habitude et cela n’est jamais bon… D’ailleurs, je vous conseil cet article pour apprendre à calculer votre grossesse mois par mois.

En position assise, les extrémités d’un coussin de grossesse peuvent donc vous servir d’accoudoirs pour éviter le dos cambré et lui permettre de se reposer de manière adéquate. En position allongée, sur le dos, le coussin de grossesse placé sous les jambes et un peu au dessus des genoux soulagera à nouveau efficacement votre colonne. Et si vous préférez vous allonger sur le côté, c’est votre ventre mais aussi votre tête qui en profitent car ils s’appuient sur une extrémité du coussin, l’autre étant placée entre les jambes.

Allié incontournable pour bien s’assoir et bien dormir durant la grossesse, votre coussin sera encore très utile une fois que bébé a vu le jour. En permettant de caler votre dos tout en maintenant le bras qui soutient bébé, votre coussin sera parfait pour allaiter au sein ou au biberon votre petit bout de chou. Vous évitez ainsi bien des mauvaises positions aux conséquences douloureuses…

Notre sélection de coussin de grossesse

Pour bien choisir son coussin de grossesse, il faut prendre en compte quelques critères de sélection. Pour des questions d’hygiène et de propreté votre coussin d’allaitement doit être déhoussable : cela rendra son nettoyage beaucoup plus simple et pratique.

L’objectif principal étant d’éviter les mauvaises positions et les douleurs qui vont avec, votre coussin se doit aussi d’être ergonomique ! Nous vous conseillons par conséquent un coussin rempli de microbilles plutôt que de mousse : il s’adaptera beaucoup mieux à vos formes et à celles de votre bébé, tout en conservant votre position de manière plus stable.

Le premier coussin de grossesse de notre sélection est proposé par Lesbabilleuses, qui est tout simplement la référence en la matière. De grande taille (1,95 m) il est entièrement lavable en machine et muni d’une housse 100 % coton pour plus de douceur. Plusieurs couleurs vous sont proposées et ses microbilles vous assureront un confort incomparable quelque soit votre position.

Cette fois-ci en balles d’épeautre bio, nous avons craqué pour ce coussin d’allaitement vert grenouille proposé par Tout allant vert ! Sa housse en coton biologique aux deux côtés distincts (peluche et tissé) et sa petite tête rigolote vous accompagneront avec plaisir.

Plus simple mais tout de même très élégant, nous vous proposons pour terminer cette petite sélection un modèle conçu par Babymoov. Avec des dimensions plus réduites, il vous permettra une utilisation plus facile… Sinon, il répond à tous les critères : housse, microbilles, etc…

affiner-son-corps

Comment affiner sa silhouette ?

Un corps de rêve, une silhouette à faire se retourner tous les mecs dans la rue, c’est possible. Une bonne volonté, quelques petits gestes au quotidien et c’est gagné. Adoptez de bonnes habitudes alimentaires, et faites un peu d’exercices physiques ensuite.

De bonnes habitudes alimentaires

alimentation-saine

Voici quelques conseils pratiques :
Buvez beaucoup d’eau, des infusions ou des thés. Cela permet l’élimination des toxines.
Manger beaucoup de légumes et de crudités.
Préférez des viandes blanches aux viandes rouges. Ces viandes doivent être grillées surtout.
Évitez de grignoter entre les repas. Pour vos petites faims, choisissez de manger un fruit, plutôt qu’un sachet de chips.
Manger lentement. En effet, après vingt minutes à table, quelle que soit la quantité de nourriture prise, vous avez une sensation de satiété. Donc quand vous prenez tout votre temps pour mâcher, vous mangez moins sans vous en rendre compte.
Évitez de sauter les repas et consommez moins de sel, car ce dernier facilite la rétention d’eau.

Une activité physique

Si vous n’êtes pas fan de sport, pas de pépins. Plusieurs exercices vous sont proposés, des plus simples aux plus complexes. À vous de choisir celui qui vous convient le mieux.
Lorsque vous faites vos courses par exemple ; évitez de les porter toutes par un seul bras. Équilibrez plutôt vos charges et portez-les par vos deux bras. Gardez un sac dans chaque main et avancez en gardant l’épaule basse, les avant-bras à peine remontés et le dos bien droit.
Dans la cuisine, lorsque vous faites la vaisselle, ou devant le miroir en vous brossant ; ayez le réflexe de vous tenir droit, sur la pointe des pieds. Cet exercice fait travailler vos mollets.
Au bureau, assis devant votre ordinateur, les pieds à plat sur le sol, les avant-bras et les coudes posés devant vous, sur la table, les épaules basses ; inspirez à fond en gonflant le ventre. Ensuite, appuyez de toutes vos forces vos coudes et vos avant-bras sur la table tout en soufflant et en ayant le dos bien droit. À la fin de ce mouvement, respirez normalement en relâchant les bras et recommencez autant de fois que c’est possible.
Vous pourrez aussi pratiquer des activités d’endurance comme la natation, le vélo, le footing, la marche ou le squat. Le squat consiste à feindre la position assise sur une chaise, en fléchissant les genoux et en gardant les pieds fixés au sol, bien plats. Vous pouvez vous servir d’une chaise que vous effleurez légèrement lors des premières séances, pour trouver vos marques.
Vous pouvez également faire des séries d’abdos krunch ou du gainage. L’abdo krunch consiste à vous allonger sur un tapis, pieds plats posés au sol près des fesses, les mains posées de chaque côté de votre tête et les coudes écartés afin de garder le dos droit. Ensuite, levez votre buste en rentrant le ventre et en soufflant. Le but de cet exercice est de décoller vos omoplates du sol.
Le gainage quant à lui consiste à vous allonger sur le ventre en prenant appui sur vos coudes et ensuite, vous mettre sur la pointe des pieds en décollant le ventre et le buste de quelques centimètres du sol. Vous pouvez aussi concentrez vos efforts sur certaines parties de votre corps comme par exemple les cuisses en suivant des exercices spécifiques comme décrit ici.

Autant d’astuces pour une taille de guêpe.

addict jeux

L’addiction aux jeux en ligne, les risques et comment s’en sortir

L’addiction aux jeux de hasard concerne aujourd’hui plusieurs centaines de milliers de français, dont de nombreux adolescents. Les passionnés de jeux d’argent et de hasard entretiennent le rêve de devenir riche en remportant un jour le jackpot. Cette passion pour le jeu se transforme parfois pour certains en addiction, le joueur est alors prisonnier du jeu et n’arrive pas à décrocher malgré ses efforts. Quand le jeu se transforme en drogue, les conséquences sont souvent dramatiques pour l’individu et son entourage.

Les jeux d’argent : les dangers d’une passion dévorante

L’addiction au jeu est parfois associée à la recherche de sensations de plus en plus fortes ou à un manque affectif. Les adolescentes et les célibataires, en majorité les hommes sont les plus touchés. À force de s’adonner au jeu, ces derniers développent une envie incontrôlée à jouer quel que soit le montant des gains ou des pertes. Les symptômes affichés par les joueurs accros font parfois penser qu’il s’agit de la névrose, mais non, ces deux maladies, bien que ressemblantes à certains points, ont des caractéristiques différentes.

Quelques symptômes de l’addiction au jeu

Les jeux d’argent sont passionnants, et de nombreux individus s’y adonnent sans retenue, notamment depuis l’ouverture du marché en 2010, et la prolifération des casinos en ligne. Cependant, jouer au jeu d’argent ne fait pas de vous un accro systématiquement. En effet, selon l’Observatoire français des drogues et toxicomanies, il y a en France plus de 25 millions de joueurs, mais seuls 600 000 sont susceptibles de devenir accro. Ceux qui jouent pour le plaisir savent arrêter à temps et misent des sommes peu conséquentes, de même que les professionnels qui jouent en fonction de leur bankroll et savent reconnaitre à quel moment s’arrêter. Ce n’est pas le cas du joueur accro qui n’arrive pas à s’imposer une limite. Lorsque vous vous sentez irritable ou nerveux quand vous ne jouez pas, quand vous prêtez de l’argent et cachez les montants de vos pertes à vos proches, il est possible que vous soyez en train de succomber à l’addiction au jeu si ce n’est déjà le cas.

Les risques d’un tel phénomène sur le joueur

Il est vrai que les risques liés à l’addiction touchent directement le joueur, mais il n’en demeure pas moins que les proches de ce dernier également n’y échappent pas aux conséquences de leur mal. Il n’est pas rare qu’un joueur, père de famille addict au jeu, prenne une hypothèque sur sa maison afin d’obtenir un prêt pour rejouer. Dans le cas (c’est très souvent le cas) où il perd tout l’argent, il perd la maison et sa famille tout entière se retrouve à la rue. Le jeu pathologique isole le joueur qui perd toute vie sociale, ce qui peut parfois entrainer une dépression ou pire, un suicide.

Il est possible de guérir de son addiction au jeu

L’addiction au jeu est une maladie et le joueur ne peut pas s’en sortir sans une réelle volonté personnelle. Cependant, il est nécessaire, voire indispensable d’avoir un soutien à la fois médical, psychologique et familial pour s’en sortir. À cet effet, des groupes de discussions en lignes gratuits et anonymes aident le joueur à en venir au bout avec le concours des psychologues. Il est également important de se faire interdire de casino et de s’éloigner de tout ce qui vous donne l’envie de rejouer.

tonification de votre corps

Comment tonifier son corps

Par manque de temps ou de motivation, il est très fréquent que notre corps perde de la masse musculaire. La conséquence ? Un manque de fermeté et de tonicité. Il faut donc trouver des solutions pour raffermir et tonifier votre corps.

Tonifier son corps sans efforts avec la Power Plate

La Power Plate est composé d’une plate-forme vibrante qui produit des vibrations à travers tous le corps. Ainsi, vous allez tonifier vos muscles, des abdos aux fessiers en passant par les triceps. Vous pouvez faire une multitude d’exercices avec cet appareil afin de raffermir chaque partie de votre corps.
Au début, vous pouvez faire appel à un coach sportif qui vous indiquera toutes les exercices que vous pouvez faire avec la Power Plate. Celle-ci est l’appareil tendance de ces dernières années. Elle est adaptée à ceux qui veulent se muscler efficacement sans efforts.

Une séance de 30 minutes par semaine suffit et vous verrez des résultats apparaître très vite. Il faut en moyenne une dizaines de séances d’entraînement pour retrouver un corps ferme et tonique.

Vous allez être séduit par cet appareil sur lequel vous devez simplement vous placer. Les vibrations qui agissent sur tout le corps s’occupent du reste.

Méthode Pilates : une gym douce pour tonifier son corps


La méthode Pilates est très tendance surtout chez les stars. Tout le monde en parle. La raison est simple. Elle permet de tonifier son corps tout en ressentant un bien-être. La méthode est basée sur la concentration, la réflexion, la respiration et la maîtrise du mouvement notamment et elle permet d’apprendre à connaître son corps.

Grâce à la méthode Pilates, vous allez également améliorer votre posture, évacuer le stress, améliorer la coordination et l’équilibre avec des exercices simples et qui ne demandent pas beaucoup d’efforts.

L’avantage de la méthode Pilates, est quelle est adaptée à tous. Ainsi, que vous soyez sportif ou pas, âgés ou jeunes, enceinte, une femme ou un homme, vous pourrez tonifier votre corps tout en douceur.

Vous pouvez la pratiquer seule chez vous si vous avez appris les exercices à faire. Au niveau des accessoires, vous devrez avoir un tapis de sol, un ballon de grande taille ou un cercle qui se place entre les cuisses pour les faire travailler et une tenue de sport pour être à l’aise.

Si vous n’aimez pas suer pendant des heures dans une salle de sport, courir plusieurs kilomètres ou souffrir en faisant des tonnes d’abdos, c’est deux méthodes sont pour vous. Votre corps sera tonifier et vous vous sentirez bien dans votre tête !

Au passage, si vous considérez serieusement vous mettre au régime, je vous conseille fortement le site http://auregime.fr. Le site est simple, bien écrit, et promeut une approche simple et positive du régime.

3 sextoys anaux pour apprécier la sodomie

Bien qu’étant de plus en plus pratiquée par les couples (aussi bien hétérosexuels qu’homosexuels), la sodomie reste source d’appréhension chez certains, les femmes en particulier. Les raisons sont diverses : souci d’hygiène, peur d’avoir mal, etc. Mais la sodomie est une pratique qui peut révéler des sensations nouvelles aussi bien chez l’homme que chez la femme, quand elle est pratiquée en douceur. Il faut donc savoir s’y prendre. Et les commerces proposent à cet effet, différents sextoys anaux qui peuvent être utilisés seul pour s’initier à la pratique de la sodomie, ou avec un partenaire afin de découvrir le plaisir anal progressivement. Voici quelques idées de sextoys pour apprécier la sodomie.

Le plug anal

Certainement le plus populaire et le plus apprécié des sextoys anaux, le plug est un jouet sexuel qui a pour objectif de stimuler le plaisir au niveau de la zone anale, tout en détendant progressivement et en douceur, les muscles de cette partie du corps. Un plug anal se présente le plus souvent sous une forme conique avec un bout arrondi et une base large qui se rétrécit au fur et à mesure que l’objet est introduit. Un lubrifiant est souvent recommandé pour insérer un plug anal afin d’éviter des déchirures au niveau des tissus du rectum. De plus, il vaut mieux rester raisonnable dans le choix de la taille du plug et y aller progressivement. Quand on sait que les plugs de petite taille peuvent procurer un plaisir optimal, il est plus conseillé de ne pas se diriger vers certains plugs destinés aux milieux sadomasochistes.

Le chapelet anal

Encore appelé perles anales, ce jouet sexuel se compose de perles de tailles variables ou progressives fixées à une corde plus ou moins rigide ou souple. La taille des perles varie de celle d’une bille à la taille d’une balle de golf. Généralement faites en matières douces et sans adhérence (caoutchouc, gelée, latex, plastique), les perles sont fixées sur une corde ou une tige en coton, en nylon transparent, etc. L’ergonomie des perles du chapelet anal permet de s’adapter de façon croissante à la pénétration anale, et elles peuvent être déplacées ou retirées aisément grâce à un anneau situé au bout de la corde. Il est conseillé de toujours utiliser un lubrifiant pour introduire facilement les perles anales. Ceci permet d’éviter les risques de lésions ou de déchirures au niveau des tissus anaux. Il est également conseillé d’utiliser les perles avec beaucoup d’hygiène, si possible même les insérer dans un préservatif et les laver à l’eau chaude et savonneuse après chaque utilisation.

Le gode anal

Le gode anal est comme son nom l’indique un jouet sexuel destiné à stimuler le plaisir anal. C’est un godemichet de taille variable destiné à être introduit dans l’anus en vue de se préparer à une éventuelle sodomie. Comme dans le cas de toute activité anale, il est recommandé de toujours utiliser un lubrifiant lors de l’introduction d’un gode anal afin de prévenir d’éventuelles blessures et surtout d’insérer l’objet en douceur. Des règles d’hygiène sont également à observer comme laver le jouet sexuel après chaque utilisation, éviter de le partager ou insérer un préservatif avant de l’introduire dans l’anus.

Lecture complémentaire

manger bien

Manger équilibré : 3 astuces pour changer vos habitudes alimentaires

Le poids, la ligne, tout faire pour rentrer dans une taille 38, une jolie peau, mais surtout la santé sont aujourd’hui autant de raisons de se mettre à manger équilibré. Équilibré oui, mais comment oublier les gros burgers, les bons steaks saignants et la double portion de frites, les glaces, les bonnes pâtisseries, on en passe et des meilleurs. En définitive, tout est question de volonté. Se débarrasser de mauvaises habitudes alimentaires, ce n’est pas non plus l’Everest à gravir… Au final, c’est apprendre à dire non, s’accorder de nouvelles perspectives, et même parfois se laisser emporter par des mets succulents et copieux.

Dire non

La meilleure manière de se débarrasser des gros bacs de frites, les sucreries et les boissons gazeuses, est tout simplement de leur dire non. Inutile de se convaincre que ce ne sont pas bon pour la santé, on le sait tous, et pour ne pas succomber à la tentation, la meilleure manière est encore de les éviter. Les premiers jours, il faut du courage pour changer de restaurant, mettre moins de crème dans nos petits plats, et opter pour une salade au lieu d’un bon gros burger.

Persévérer

Comme on dit, l’habitude devient une seconde nature. À force de salades vertes, et de sushis, on en vient à les apprécier. De nombreux plats et mets équilibrés ont d’ailleurs très bon goût. À la place du soda, le jus de fruit fraichement pressé retrouve toutes ses saveurs dans le palais. On peut également s’imposer un programme, à la manière d’une personne qui décide d’arrêter l’alcool, en décidant quel jour on va arrêter les pizzas. On peut aussi opter d’y aller pas à pas. À chacun son rythme, tout ce qui importe est de persévérer.

Une bonne motivation

On le sait tous, pour surpasser les défis qu’on se pose, rien ne vaut une bonne motivation. On peut ainsi se fixer des objectifs, comme rentrer dans une nouvelle robe, arriver à gravir les escaliers sans s’essouffler ou les quantifier en kilos. L’appui des proches est également très réconfortant et encourageant. Il faut également retenir à l’esprit que les mauvaises habitudes alimentaires sont à l’origine de maladies cardio-vasculaires graves, et qu’on risque un trouble cardiaque pour la couche de fromage de trop. Au-delà de ces cas d’écoles, tout le monde peut aussi trouver en lui-même les meilleures raisons pour mieux s’alimenter, il suffit de creuser un peu.